Ce qui nous passionne

Nos danses

Le Ballet Folklorique Esencia del Peru travaille avec beaucoup d’énergie pour construire et présenter des chorégraphies intenses et vigoureuses. Nous offrons des show de danses de la côte, de la montagne et de l’amazonie. Voici un aperçu de nos styles de danse les plus populaires:

Danses de la côte péruvienne

Avec l’arrivée des conquérants espagnols en Amérique, au 15ème siècle, un processus de métissage a commencé qui a duré trois siècles et développé un processus d’échange culturel.

Malgré la position opprimée des esclaves noirs qui ont servi leurs maîtres pendant la vice-royauté péruvienne, leurs traditions ne sont pas seulement restées, mais sont également devenues plus fortes.

Ces chants et danses, en plus de ceux qui sont apparus plus tard sur la côte péruvienne, utilisaient des instruments à percussion tels que le tamborete, les petites boîtes et les mâchoires d’âne.

LANDÓ

Danse de la côte péruvienne

Le landó provient d’une danse de l’Angola appelée LUNDÚ. Celle-ci est arrivée avec les esclaves de l’Angola au Brésil. Aujourd’hui, le landó péruvien est devenu l’emblême de la musique afro-péruvienne.

FESTEJO

Danse de la côte péruvienne

Le festejo, qui veut dire festoiement, est une danse sensuelle et de séduction qui se danse seul ou en couple. Cette danse se caractérise par des mouvements saccadés des hanches et des épaules et se veut une danse joyeuse.

ZAMACUECA

Danse de la côte péruvienne

La Zamacueca est une danse métissée inspirée des noirs et des indigènes. Bien qu’elle aie une influence africaine plus marquée, elle est cadencée et sensuelle et invite au flirt et à la coquetterie.

ALCATRAZ

Danse de la côte péruvienne

Rythme afro-péruvien où les danseurs cherchent à brûler avec une chandelle ” la colita” en tissu ou en papier que leur partenaire porte derrière.

Danses andines

Les danses et les danses typiques des hauts plateaux péruviens sont représentatives de la culture péruvienne dans le monde et varient selon la région des Andes où elles se produisent.

Ceux-ci dérivent principalement de la tradition quechua et sont dansés au son de la quena, du charango et du zampoña.

Les danses des montagnes du Pérou sont caractérisées par un peu plus lent et donné au son des tons plus aigus que ceux qui ont lieu dans la zone côtière. Ces danses sont appelées andines, parce que la sierra péruvienne est la zone qui est située sur la chaîne de montagnes andine.

HUAYLAS

Danses andines

Le Huaylas est une danse mouvementée et joyeuse de la Sierra Centrale, elle est reliée au cycle des récoltes et aux tâches agricoles. À l’heure actuelle, le Huaylas est une danse festive dansée par des jeunes célibataires qui utilisent la danse pour montrer leur force et leur vigueur. Les couples expriment parfois de façon humoristique la séduction, la galanterie et les relations hommes-femmes.

VALICHA

Danses andines

La valicha est une danse péruvienne dont l’abréviation quechua vient du nom espagnol Valentina. Sa musique est festive et les paroles parlent de cette femme, plus belle d’année en année et qui était élue pour être la Ñusta, la princesse de la fête du Soleil ou Inti Raymi.

Ce Huayno, typique de la région andine du Cusco au Pérou, démontre la participation communautaire et la fierté du peuple par leur mouvements et costumes de couleurs flamboyantes.

Danses amazoniennes

Les danses de la jungle sont une série d’expressions chorégraphiques qui font référence à l’identité de la jungle péruvienne. En eux, les influences des cultures européennes, africaines et pré-hispaniques sont préservées.

Les coutumes de notre Pérou sont très variées, mais le charme de la jungle est incomparable, sa musique, ses danses, ses costumes et ses habitants.

Ces rythmes contagieux et joyeux n’ont pas besoin d’un chanteur, le simple fait d’écouter ce mélange de sons qui émettent leurs instruments faits à la main est charmant, et voir la joie et la fierté avec laquelle leurs gens dansent ce rythme. La jungle est le refuge parfait pour ceux qui veulent se détendre et oublier le stress du travail.

Shishibo

Danse amazoniennes

Danse de la région amazonienne du Pérou de la tribu des Shipibos (aussi appelée L’allégresse de la jungle) Danse d’adoration en remerciement aux Dieux de la nature pour les récoltes et la chasse.

Anaconda

Etnia Bora-Ucayali

Originaire des jungles péruviennes, et une danse des shipibos indigènes, cette danse rend hommage à l’anaconda animal qui vit dans la jungle amazonienne, selon eux, cela va améliorer les récoltes de café, de banane et de yucca et aussi peut prévenir les inondations ou les catastrophes naturelles qui peuvent nuire à la communauté, cette danse est en réalité un acte religieux qui a lieu dans la région d’Uyucali.

Cette danse a un caractère magique et mythique et projette beaucoup d’énergie; est dansé par les habitants de la région dans différentes parties avec une grande joie afin qu’ils obtiennent un meilleur résultat.